08 septembre 2008

La bouteille n'est pas partageuse...

Encore un constat difficile à accepter: la bouteille veut l'alcoolique pour elle toute seule.Lorsqu'elle prend l'emprise d'une vie, elle veut être la priorité numéro 1. Et il est triste de constater que ni un enfant, ni une mère, ni un mari attentionné ne peut remplacer son autorité. Et le pire encore c'est qu'elle est responsable de nombreuses discordes, de nombreuses larmes et de nombreuses séparations, pour une seule raison: elle n'est pas partageuse... La bouteille isole également l'alcoolo-dépendant pour mieux le dominer.... [Lire la suite]
Posté par alcoolhic à 21:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 août 2008

Une décision difficile à prendre.

Pour un alcoolique, prendre conscience de son problème d'alcool est déjà quelque chose d'énorme. Mais décider d'arrêter de boire, ça peut faire peur. Certains n'ont connu que l'alcool dans leur vie, ce fut mon cas. Enlevez la bouteille et vous enlevez leur raison de vivre. Pas évident.D'autres prennent l'alcool comme une fuite. Avec tous les problèmes quotidiens, quel réconfort de se réfugier dans un autre monde que l'on se fabrique soi-même et où les soucis s'envolent pour ne revenir qu'après la gueule de bois.Et que dire de... [Lire la suite]
Posté par alcoolhic à 18:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 août 2008

Merci pour ce témoignage émouvant

Non papa, ne me gronde pas, je sais que tu n’es pas dans ton état normal, mais stp, laisse moi me calmer, la crise va passer. Papa pourquoi tu t’endors dans le canapé après les repas avec les amis. Papa je ne comprends pas.Papa, je ne comprends vraiment pas ce que tu as. Papa, pourquoi tu n’es pas près de moi quand j’ai besoin, pourquoi tu préfères être au bistro ?Je grandis papa, je me rends compte de ce que tu fais, de ce que tu es. Je suis impuissante, maman, ton autre fille, et moi, on ne peut rien faire, on est là, on te regarde... [Lire la suite]
Posté par alcoolhic à 14:58 - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 août 2008

L'entourage n'y peut rien...

L'alcool détruit souvent tout sur son passage. Non seulement le malade lui-même mais son entourage trinque également. Mais la dure réalité c'est que seul l'alcoolique peut décider de se faire soigner. Ni la famille, ni le patron, ni la justice ne pourront faire quoi que ce soit.Si la décision ne vient pas du malade lui-même c'est généralement peine perdu. Il faut arrêter pour soi en premier et non pas pour les autres. C'est très difficile de dire à une épouse ou une mère en détresse qu'elle ne peut rien pour son mari ou son enfant... [Lire la suite]
Posté par alcoolhic à 14:07 - Commentaires [4] - Permalien [#]
17 juillet 2008

L'acceptation.

L'acceptation est une étape très difficile pour un malade alcoolique. Accepter que l'on est alcoolique. L'alcoolique ce n'est pas que le pauvre gars, chômeur, SDF, sur son banc avec son litron de rouge. L'alcoolique peut être aisé, avoir une vie familiale, sociale. Bref, c'est monsieur tout le monde. Accepter que l'on ne peut plus boire une seule goutte d'alcool. C'est ce qui a été le plus difficile pour moi. Moi qui aimait le goût de l'alcool et savourer sans modération toutes sortes de breuvages alcoolisés, ne plus jamais y... [Lire la suite]
Posté par alcoolhic à 21:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 juillet 2008

Je m'appelle Alcool

Je suis plus fort que toutes les armes du monde ensemble.Je tue davantage que toutes les balles de fusils, je détruis davantage de familles que les bombes les plus lourdes.Partout je voyage, partout je détruis : dans les maisons, en rue, dans les usines et les bureaux, même sur les mers les plus lointaines.J'arrive à détruire plus de gens que toutes les guerres.Je n'épargne personne et je trouve mes victimes parmi les pauvres et les riches, les jeunes et les vieux, les faibles et les forts, les illettrés et les savants. Les veuves et... [Lire la suite]
Posté par alcoolhic à 13:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juillet 2008

Peut-on guérir de l'alcoolisme?

J'entends souvent des divergences au sujet du terme de guérison de l'alcoolisme. Certains disent que l'on ne peut pas guérir, d'autres se disent alcoolique guéri ou en voie de guérison, etc.Je pense que c'est juste une histoire de terme.Je serais toujours un alcoolique dans le sens où, si reprends une goutte d'alcool, je repars dans l'enfer que j'ai connu, ce qui me conduira certainement à la morgue plus tôt que prévu.Par contre, aujourd'hui, je suis libre de choisir de boire ou de ne pas boire. Il fut un temps où je ne pouvais pas... [Lire la suite]
Posté par alcoolhic à 14:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 juin 2008

Les envies d'alcool.

On me demande souvent si j'ai encore des envies de boissons alcoolisées.J'aurais tendance à répondre: "Bien évidement oui!"J'ai passé une grande partie de ma vie à boire, j'aimais le goût de l'alcool et toutes les sortes d'alcool. Le problème c'est que je n'arrivais pas à m'arrêter et qu'il m'en fallait tous les jours.Alors, il est évident que je ne peux pas du jour au lendemain occulter l'alcool. En début d'abstinence, on m'a dit qu'il y avait danger de rechute lorsque l'on avait des envies de boire. Cela m'a un peu... [Lire la suite]
Posté par alcoolhic à 16:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 juin 2008

Nous, les alcooliques...

Dans notre société, l'alcoolisme reste une maladie honteuse, quand elle n'est pas considéré comme un vice ou une tare. Cela fait aussi partie de la difficulté à reconnaître que l'on a un problème avec l'alcool. Ceux qui sont dépendants au tabac sont souvent félicités et encouragés lorsqu'ils veulent arrêter. Il existe des patchs, des traitements, des méthodes d'acupuncture, etc. aux yeux de tous. Par contre, dire que l'on veut essayer de limiter sa consommation de boissons alcoolisées engendre des réactions plus négatives. Soit un... [Lire la suite]
Posté par alcoolhic à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2008

La frontière de l'alcoolisme.

Certaines personnes se posent des questions sur leur position face à l'alcool. On peut également se demander comment on passe la barrière alcool-plaisir vers l'alcool-dépendance ?Je ne pense pas que ce soit une barrière franche mais plutôt une succession d'étapes. Ces étapes étant gérées par les différents événements de la vie. Par contre, une chose est sure, l'engrenage peut atteindre tout le monde sans crier gare. Mais ce sera plus ou moins rapide selon la prédisposition des personnes. Pour en savoir où on en est avec l'alcool,... [Lire la suite]
Posté par alcoolhic à 21:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]